Pourquoi la Chaux hydraulique naturelle ?

 

média: image-de-la-chaux.jpg

La chaux fut, jusqu'à la dernière guerre, le principal liant dans la construction. La reconstruction d'après-guerre vit l'apparition du ciment, qui connut très rapidement un vif succès car répondant parfaitement aux besoins de cette époque.


La construction moderne était en effet passée des méthodes artisanales à une dimension industrielle.


Produire beaucoup et produire vite, voici les nouveaux cri­tères qui bénéficient de plus en plus à l'industrie du béton.


Jusqu'au point de minimaliser l'utilité des chaux tradition­nelles et de décourager les artisans de leur savoir-faire dans ce domaine.


L'usage de la chaux se perd presque totalement.


Le développement de l'industrie du ciment est tel qu'il etraîne dans son sillon une série de concepts déformés, telle "mortier traditionnel", mélange de ciment et de sable, qui relève moins de la tradition que la construction à grande échelle qui caractérisera l'après-guerre.


Les inconvénients, voire même les dégâts, occasionnés progressivement par l'usage abusif du ciment pendant de nombreuses années, ont éveillé chez les artisans de vieilles réminiscences et les poussent progressivement à renouer avec les recettes d'autrefois, cependant adaptées aux besoins modernes en construction.


Heureusement, quelques îlots de tradition ont survécu, ainsi que des documents suffisamment clairs, ce qui a per­mis de reconstituer une série de produits spécifiques. Ceux-ci peuvent rattraper le temps perdu et combler le fossé entre le besoin de régénérer les anciennes traditions et la disparition de connaissance des produits naturels.

 

UNILIT propose au marché de la rénovation une gamme de produits véritablement traditionnels, après les avoir réévalués et interprétés de manière scientifique et moderne.


Notre souci de recherche va encore plus loin. Nous faisons aussi des tests préventifs: vérification thermohygrométrique par diagramme de Glaser, analyse hygrométrique de la surface, détermination de la quantité et du type de sels contenu dans le support, reconstruction de matériaux selon d'anciennes techniques...


Le but de ces études est de guider celui qui travaille dans le secteur de la rénovation ou de la restauration qu'il soit prescripteur, auteur de projet ou artisan-applicateur.